Psychologie : les styles de joueurs

Nous terminerons notre étude du Texas Hold’em No Limit par un dernier aspect psychologique. Nous avons décrypté le mental du joueur et les qualités inhérentes à un champion de Poker. Cependant, pratiquer ce jeu de cartes sous-entend aussi que vous devez être capable de jouer un rôle, d’incarner un personnage. Ce principe est probablement la cause de styles très particulier au Texas Hold’em No Limit et nous vous les détaillons ci-dessous.

Deux principales composantes

Le joueur « loose »

On dit d’un joueur qu’il est « loose » lorsqu’il a un jeu trop libéré et qu’il a tendance à jouer trop de mains. Il mise à chaque fois beaucoup d’argent car il pense ou espère décrocher un tirage favorable. Il paye beaucoup d’argent sur la table même après le Flop, le Turn et la River. Les joueurs « loose » sont des habitués des tables aux faibles limites mais on les reconnait très facilement lors de tournois à forts enjeux car ils perdent en général beaucoup de leur capital et se font très vite éliminés.

Le joueur « tight »

On utilise le terme générique « tight » pour décrire un joueur qui joue peu de mains, ou qui a tendance à se focaliser sur les mains de départ. Bien qu’en se dévoilant peu, ces joueurs-là gagnent souvent sur les tables à limites faibles car ils n’y rencontrent la plupart du temps que des joueurs « loose ». Toutefois, lorsque l’enjeu est plus important, les joueurs « tight » sont souvent en danger. En effet, il n’est pas conseillé de toujours garder un jeu fermé et défensif lors des grands événements.

Passivité et agressivité

On trouve également beaucoup de joueurs à la psychologie passive ou agressive. Les joueurs passifs sont prévisibles car ils ont tendance à peu relancer après le Flop. Ils préfèrent suivre ou faire parole. Toutefois, en cas de relance, ces joueurs-là ont d’excellentes mains. Les joueurs agressifs, à l’inverse, sont tout ce qu’il y a de plus imprévisible : ils misent et relancent avec une gamme très large de mains différentes. On a souvent du mal à lire le jeu d’un joueur agressif. A noter qu’on peut trouver des styles de jeu répondant à des combinaisons spécifiques tels que le « loose-passif », le « loose-agressif », le « tight-passif » et le « tight-agressif ».

Combinaisons de styles

En fonction des deux composantes que nous venons de décrire, plusieurs associations de styles et de personnalités sont possible au Poker Texas Hold’em No Limit. Ces profils ont tous des atouts et compétences différentes bien que tout profil cache un point faible. Votre mission sera de deviner quels sont ces points faibles.

Le « Rock »

A la fois « tight » et « agressif », le « Rock » est celui qui mise le moins. Il ne relance qu’avec ses meilleures mains. Mains du fait qu’il ne varie pas son jeu, le fait qu’il soit prévisible est aussi une faiblesse. Néanmoins, ce joueur est tenace et résiste longtemps en compétition.

Le Maniaque

Le joueur Maniaque est « loose » et agressif. Il fait impression en début de partie car il arrive à gagner le pot mais à la longue, les autres participants ont la possibilité de le cerner et le maniaque sera à ce moment-là l’oiseau à déplumer. Le Maniaque est un joueur qui ne peut s’empêcher de relancer sans utiliser la moindre stratégie. Quelques bonnes mains et de la patience viendront à bout du Maniaque.

L’Amateur

C’est un joueur à tendance « loose » qui connaît les bases du Poker. C’est un adepte du plaisir de jouer mais il dispose de bons réflexes, comme se coucher si sa main est trop faible juste avant le Flop. C’est un joueur qui mise tout sur la rentabilité de ses cartes.

Le Bon Elève

Joueur méthodique, le Bon Elève est plutôt « tight ». Il suit des stratégies qu’il a trouvées dans des guides du Poker et pense pouvoir vaincre tout le monde du fait de sa bonne science. C’est un joueur dangereux mais sa faiblesse réside dans le fait qu’il n’y a jamais de certitudes dans le Poker. Etant donné que tout peut arriver, vous pourriez très bien le battre.

Le Décrypteur

Si ce joueur avait un pouvoir de Superman, il pourrait voir à travers vos vêtements tellement il semble capable de lire le jeu adverse. C’est un Décrypteur agressif qui est capable de déjouer les coups des autres, même s’ils sont anticipés longtemps à l’avance. Misant sur son sens inné de l’observation, le Décrypteur est avant tout un joueur d’expérience.

Le « Calling Station »

Un style de joueur qui s’apparente davantage à un robot qu’autre chose : il mise, suit, mise et suit sans s’arrêter. Aucune capacité tactique ou mentale chez ce joueur qui est bas de gamme. Aucun problème pour les éliminer, surtout si vous suivez nos étapes à la lettre. Le « Calling Station » est un joueur qui manque d’expérience. On le trouve énormément près des tables à faibles limites et enjeux.

L’Expert

« Tight » et agressif, ces joueurs-là forment la parfaite combinaison et ils doivent être à tout prix évités. L’Expert a une excellente capacité de bluff. Et même si vos mains sont très bonnes, vos chances de lui voler la part du gâteau sont très minces. L’Expert est le meilleur profil qu’il soit parmi les styles de joueurs de Poker.