Les graves problèmes de dettes de Jerry Yang font débât

Champion des World Series of Poker édition 2007, Jerry Yang avait bousculé la hiérarchie en décrochant par la même occasion un délicieux pactole de 8 250 000 dollars. Peu enclin à suivre une carrière dans le milieu du poker, l’homme avait littéralement disparu de la surface malgré quelques apparitions éphémères. Ainsi, en 2010, il terminait tout de même dans le Top 5 du NBC National Heads-Up. Or, le 13 mai dernier, la communauté du poker a appris que Yang avait de gros problèmes financiers et que ses biens avaient été confiscés par le Fisc américain. Comment un champion de cette trempe a-t-il bien pu en arriver là ?

Après la gloire, les dettes…

Jerry Yang, ancien champion des WSOP, aurait de nombreuses dettes au jour d’aujourd’hui. Malgré les 8 250 000 dollars qu’il a décroché lors de la finale qui s’est tenue en 2007, le joueur de poker d’origine laosienne se retrouverait aujourd’hui sans le moindre centime. Incapable de rembourser ses créanciers et de s’acquitter de ses dettes envers le Fisc américain, il aurait vu la plupart de ses biens être retenus. Ainsi, les autorités auraient saisi son bracelet WSOP ainsi qu’un autre, dont la provenance n’est pas encore connue.

« Doit-on croire que Yang est un addict, un gros dépensier, ou un mauvais investisseur qui s’écroule sous le poids des créances ? »

Reste à savoir comment un joueur d’une telle carrure- un champion des World Series of Poker qui plus est, détenteur d’une somme astronomique en 2007, parrain de plusieurs grandes marques associées au poker, a pu se retrouver à ce point endetté. En effet, même s’il s’était volontairement éloigné du circuit, l’homme obtenait des revenus grâce au sponsoring et au marchandising. Doit-on croire que Yang est un addict, un gros dépensier, ou un mauvais investisseur qui s’écroule sous le poids des créances ? Eh bien Jerry Yang a fait part de son malaise dans une émission retransmise à la radio. Selon lui, « la situation n’est pas aussi dramatique qu’elle n’y parait. »

Yang reste serein et optimiste

Malgré tout l’argent remporté aux WSOP, Yang souffre de problèmes financiers.

Plutôt que de broyer du noir, Jerry Yang se veut optimiste. Dans l’émission retransmise en direct, l’ancien champion des WSOP a expliqué qu’il avait fait la promesse de reverser 10% de ses bénéfices à des ONG et autres organismes caritatifs. Malheureusement, souvent mal conseillé, celui qui aura marqué les esprits lors de la finale des championnats du monde 2007 a commis des erreurs de jugement. La plus grossière d’entre elles était probablement de verser l’argent à des fins humanitaires avant même d’avoir payé les impôts réclamés par le Trésor Public américain.

Yang a également tenté quelques investissements qui se sont finalement avérés non-rentables. La Bank of America a d’ailleurs bloqué une partie de ses économies, lui qui est aujourd’hui à peine capable de remplir ses exigences vis-à-vis du Fisc. Le joueur de poker vivant en Californie a tout de même précisé que ses finances allaient de mieux en mieux, et ce grâce à un restaurant qu’il a fondé il y a quelques années et qui rencontre un franc succès. Il est également en négotiation avec le Fisc afin de trouver une solution à son problème. Vous voyez ? Il faut apprendre à relativiser !